Opération de déneigement

L’hiver, tout comme les apiculteurs/trices, les abeilles fonctionnent au ralenti, mais elles ne dorment pas pour autant! Lorsqu’il fait froid, les abeilles se tiennent en grappe pour se tenir au chaud, et profitent de la chaleur du centre chacune à leur tour. Elles consomment tranquillement les réserves accumulées au cours de la saison chaude – soit du miel, ou du sirop.

L'entrée d'une des ruches de McGill

L’entrée d’une des ruches de McGill

L’ennemi numéro un des abeilles pendant la saison froide étant l’humidité, on s’assure de temps à autre que les trois trous qu’on leur a laissés (entrée principale en bas, entrée auxilliaire en haut et plancher grillagé sans le plateau apinovar) sont libres de neige ou de glace afin de permettre une meilleure circulation de l’air dans la ruche.

Les ruches de McGill - avant

Les ruches de McGill – avant…

On a donc déneigé autour des ruches la semaine dernière, malgré le temps doux qui finalement tout fait fondre la neige (on avait peur que les précipitations tombent en verglas plutôt qu’en pluie). On a pu constater que les ruches sentaient bon et qu’il y avait un peu de chaleur qui en sortait.

Les ruches de McGill - après

… et après!

Tout semble en ordre! Bonne année à toutes et à tous,
Le Collectif d’apiculture du Santropol Roulant

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s